Journal d’art

La pratique du journal d’art est l’une de mes favorites. Il s’agit d’un lieu où je peux explorer diverses techniques, couleurs ou compositions mais surtout où je peux m’exprimer sans retenue. Puisque les œuvres sont réalisées dans des carnets ou des livres, ils se referment et personne d’autre que moi n’a a les voir. Ainsi je peux créer sans la « pression » de la toile blanche. De plus, cette façon de faire éveille des idées pour de futurs tableaux.

J’utilise toutes sorte de carnets, des neufs conçus spécialement pour ce genre de pratique aux livres usagés, d’aussi petits que d’anciens carnets d’adresse à d’aussi grands que des atlas. Il m’arrive même d’en fabriquer moi-même avec des papiers spécialement choisis.

Voici quelques exemples de pages de journal d’art différentes :